Ce poisson va vous faire voyager : cette manière d'accomoder la sole nous vient d'Allemagne du Nord, près de la mer Baltique, et c'est délicieux. La sole est un poisson à la chair ferme, dense et maigre, et elle se marie très bien avec la saveur fumée du lard et le sucré des oignons caramélisés au beurre. La recette convient très bien aussi au cabillaud, ou à ce genre de poisson à chair blanche et maigre. À servir avec des pommes vapeur, tout simplement.

 

soleaulardetoignon

 

Pour 2 personnes :

2 belles soles, préparées par le poissonnier
2 cuil. à soupe de farine
80 g de beurre
1 gros oignon pelé et émincé
100 g de poitrine fumée débitée en lardons
1 cuil. à soupe de vinaigre de  (ou du jus de citron)
Un peu de persil ciselé
Sel, poivre du moulin

Demandez au poissonnier d'enlever la peau sombre des soles et de laisser la peau blanche. Salez et poivrez-les, farinez-les sur les deux faces.

Dans  un peu de beurre, faites revenir les lardons avec les oignons émincés, jusqu'à ce qu'ils soient caramélisés. Réservez sur une assiette. Rajoutez un peu de beurre dans la poêle et faites-y cuire les soles en les retournant avec précautions à mi-cuisson. (Commencez la cuisson par le côté peau)

Dressez les soles sur les assiettes de service. Recouvrez-les avec les oignons et lardons. Dans la poêle de cuisson, ajoutez le reste de beurre et un trait de vinaigre. Dès l'ébullition atteinte, répartissez sur les soles. Décorez d'un peu de persil.

Servez immédiatement. Et régalez-vous de ce plat simple et succulent !