Voici une recette de saison, facile à faire, qui fait à elle seule un repas léger, et ne contient que des bonnes choses...

omeletteasperges

Pour 2 personnes :
8 asperges blanches (mais on peut aussi choisir des vertes)
5 ou 6 morilles séchées (ou fraîches si vous avez la chance d'en avoir trouvé)
1 échalote
30 g de parmesan
5 cl de vin blanc sec (type bourgogne aligoté)

30 g de beurre
4 oeufs
Du cerfeuil
Sel, poivre du moulin.

Épluchez les asperges. Coupez-les en tronçons de 2 à 3 cm. Portez à ébullition une casserole d'eau salée. Ajoutez les tronçons de queue des asperges, laissez cuire 5 min, ajoutez les pointes et cuisez-les encore 5 min. Égouttez-les.

Pendant que les asperges cuisent, prélevez 10 cl d'eau de cuisson et versez-la chaude sur les morilles séchées. Laissez-les se réhydrater 5 min. Quand les morilles sont réhydratées, émincez-les grossièrement. Filtrez leur jus de trempage (avec un filtre à café).

Dans le même temps, ciselez finement l'échalote. Détaillez le parmesan en copeaux avec un économe. Battez les oeufs en omelette dans un bol en leur incorporant du sel, du poivre et 2 cuil. à soupe d'eau qui rendra l'omelette plus légère.

Chauffez la moitié du beurre dans une poêle. Faites-y revenir l'échalote sans coloration. Ajoutez les morilles, puis le vin blanc et leur jus filtré. Portez à ébullition. Salez, poivrez. Faites bouillir jusqu'à évaporation quasi totale du liquide. Ajoutez les asperges tournez-les bien dans la poêle.

Dans une autre poêle faites cuire l'omelette avec le reste de beurre mousseux. Quand les oeufs sont pris, étalez dessus le contenu de la première poêle (si vous ne pouvez pas tout mettre, vous servirez le reste à part). Répartissez les copeaux de parmesan, le cerfeuil et servez immédiatement.

omeletteaspergeGP

Et on boit quoi ? Il faut un vin blanc sec aromatique et fruité. Mon préféré : un muscat d'Alsace. Un bourgogne blanc peut aussi faire l'affaire, ou un corbières bien élevé. Un savagnin du Jura n'est pas mal non plus.