Une mousse au chocolat c'est souvent un peu lourd. Le secret, que je tiens d'un pâtissier, pour l'avoir légère et aérienne, c'est de supprimer les jaunes d'oeufs et le beurre.

moussechoco

C'est une mousse de dessert, elle ne convient pas pour fourrer un gâteau ou une charlotte car elle est trop délicate et moelleuse et ne tiendrait pas sous le poids d'un biscuit. On la sert dans des coupelles, décorées de copeaux de chocolat qui lui donnent un peu de croquant. On peut aussi la customiser avec des raisins ou des dés d'abricots secs trempés dans de l'Armagnac, du rhum ou même du thé, de l'orange confite, des noisettes grillées... Je fais confiance à votre imagination. Moi je l'aime avec des morceaux de meringue cassés saupoudrée à la surface.

Pour 8 personnes, avec du chocolat noir :
200 g de chocolat noir
200 g de crème liquide
200 g de blancs d'oeufs (soit 6 blancs)
1 pincée de sel
60 g de sucre

Hachez finement le chocolat et mettez-le dans un grand bol. Portez la crème liquide à ébullition et versez-la en trois fois sur le chocolat, en mélangeant bien entre chaque addition. À la fin, le chocolat doit être fondu et bien lisse.

Fouettez les blancs d'oeufs avec la pincée de sel (qui va renforcer le goût du chocolat). Quand ils sont à demi montés, saupoudrez-les progressivement avec le sucre tout en fouettant, jusqu'à ce qu'ils soient en neige ferme. On pourrait très bien ne pas mettre de sucre dans cette mousse, mais il aide à tenir les blancs : la mousse sera plus ferme.

Mélangez d'abord 1/3 des blancs dans le chocolat, avec le fouet, sans vous occuper de rien, puis mettez le reste des blancs et incorporez-les délicatement avec une spatule souple, pour ne pas les faire retomber.

Réfrigérez cette mousse au moins pendant 4 heures avant de la servir, avec des langues de chat, par exemple. Vous allez vous lécher les doigts.