C'est ainsi qu'on appelle les jets de houblon, ces légumes délicats qui sont une spécialité belge (et aussi alsacienne, un peu). Comme la truffe on va les chercher sous la terre, et c'est un produit de luxe très apprécié par les amateurs. Il s'agit des jeunes pousse du houblon qui pointent au mois de mars à condition qu'il soit clément, ce qui ne fut pas le cas cette année : c'est donc maintenant en avril qu'il faut en profiter.

foto3

Qu'est ce que c'est ?
Ce sont les jeunes pousses du houblon, cueillies avant qu'elles ne voient le jour. Les fleurs du houblon servent à aromatiser la bière. C'est une plante grimpante qui peut avoir plusieurs mètres de hauteur, et qui est cultivée dans les régions brassicoles du Nord et de l'Est. On cueille les jets avant qu'ils ne soient sortis de terre c'est comme pour les asperges. Ils sont tout petits, blancs et fragiles. La cueillette ne peut se faire qu'à la main, il faut fouiller dans la terre pour sortir la jeune pousse sans la briser. S'ils percent au dessus du sol, ils ne sont plus bons à manger car ils deviennent durs. Vous imaginez le travail, de cueillir une à une ces petites pousses à peine plus grosses qu'une allumette ! Évidemment c'est très cher. Le prix en 2013 avoisine les 135 euros le kilo.

Quand est ce que ça pousse ?
La saison est très courte, encore plus courte que celle des asperges. Elle dure 3 semaines environ, car ensuite la plante pousse et c'est immangeable. Vite, c'est maintenant ou dans un an !

Quel goût ça a ?
C'est entre l'asperge, le salsifi et l'endive. Un peu terreux, une pointe d'amertume, et énormément de délicatesse.

Comment ça se cuisine ?
On les fait pocher très brièvement, 30 secondes pas plus puis au moment de servir, on les passe rapidement à la poêle sans matière grasse.

Où ça se trouve ?
Cher quelques producteurs en Alsace, et sur les marchés en Belgique, surtout en Flandres près de la côte, c'est la région de Poperinge qui en est la grande productrice.

Et en France ?
Dans le val de Loire, on peut aussi les déguster, amoureusement (et le mot n'est pas trop fort) cuisinés par le chef André Willemsen au restaurant  Le Trésor Belge à Pouancay, près de Saumur. (J'avoue : c'est un de mes restaurants préférés).

huitre

Les jets viennent  de la ferme 't Hoppecruyt á Proven (sur la côte Belge). Ils sont envoyés 2 fois par semaine pendant 3 semaines par Chronopost. 24 h après avoir quitté la terre de Belgique, ils arrivent chez André qui les cuisine pour ses clients, avec des huîtres chaudes et une mousseline de Deus Brut des Flandres, et c'est une merveille ! C'est dans un menu à 39 euros. Selon les arrivages, il y a parfois des huîtres plates... Quels trésors, ces Belges !

Et même si vous n'aimez pas les huîtres, il faut y aller quand même, rien que pour les croquettes de crevettes à se damner, et peut-être aussi pour les mémorables crêpes Suzette... et surtout pour la gentillesse de l'accueil.

Le Trésor Belge (clic pour voir leur site internet)
André Willemsen et Marc De Cock
1, allée du Jardin secret
86 120 Pouancay
Tel : 05 49 98 72 25