On peut la lire désormais sur mon blog Ni cru ni cuit consacré aux aliments fermentés.

C'est ICI, clic