Oui, oui, c'est dans une semaine si on échappe à la fin du monde ! Vous manquez d'idée, vous travaillez et vous n'aurez pas le temps ? Voici une recette ultra simple et ultra bonne, sous une apparence sophistiquée, et vous serez bluffés par le résultat, compte tenu du peu de travail que cela donne !. 

bichairelle

On peut faire aussi cette recette avec du chevreuil. Je vous la donne pour 4 personnes, vous multiplierez si vous êtes plus nombreux.

Les spätzle sont des pâtes fraîches alsaciennes que vous trouverez séchées en grandes surfaces au rayon des pâtes. C'est évidemment meilleur si on les fait soi-même : on peut les préparer la veille selon cette recette, avec 100 g de farine et 1 œuf par personne. Pour sophistiquer encore un peu plus, on met moitié farine de châtaigne et moitié blé, et c'est délicieux, avec le petit goût de châtaigne très perceptible. On peut aussi opter pour des pâtes fraîches, mais c'est plus banal ! Si vous faites les spätzle la veille, rincez-les bien et gardez-les au frais dans une boîte hermétique. Au dernier moment, jetez-les dans une poêle avec du beurre et réchauffez en remuant de temps en temps. Si elles rissolent dans le fond c'est encore meilleur.

On peut aussi faire mariner la viande dans le vin et le cognac avec thym et laurier quelques jours avant. Le jour-même, vous n'aurez qu'à égoutter la viande et bien l'éponger dans un papier absorbant, puis vous attaquez directement la cuisson.

Pour 4 personnes
300 g de spätzle
50 g de beurre
600 g de biche dans le filet ou le cuissot
1 cuil. à soupe d’huile d’olive
25 cl de vin rouge corsé type Côtes du Rhône
5 cl de cognac
1 petite branche de thym, 1 feuille de laurier
3 cuil. à café de fond de veau déshydraté
20 cl de crème liquide
400 g d’airelles surgelées
1 cuil. à café de persil haché

Sel, poivre du moulin

Si vous optez pour les spätzle en sachet ou des pâtes fraîches, mettez l'eau à chauffer. Pour les spätzle maison, réchauffez-les dans une grande poêle avec du beurre.

Pendant que chauffe l’eau, émincez la viande en dés de 3 cm de côté. Dans une grande poêle sur feu vif, faites saisir ces morceaux avec l’huile pendant 3 min environ, ils doivent être colorés mais rester bien rosés à l'intérieur. Retirez-les et enfermez-les dans une feuille d’aluminium : ils vont continuer à cuire tout doucement.

Faites cuire les pâtes le temps indiqué sur le sachet, puis égouttez-les et mélangez-les avec le beurre pour éviter qu’elles ne s’agglomèrent.

Pendant que cuisent les pâtes, videz le gras de la sauteuse, mais sans l'essuyer. Versez le vin, le cognac et les herbes, portez à ébullition pendant 3 min en grattant le fond avec une spatule en bois. Ajoutez le fond de veau et laissez réduire de moitié, jusqu’à obtenir une consistance sirupeuse. Retirez le thym et le laurier. Versez la crème et les airelles, salez et poivrez, redonnez une ébullition.

Ajoutez la viande et le jus qu’elle a rendu durant son repos. Laissez réchauffer 2 min dans la sauce.

Dressez les pâtes dans les assiettes. Répartissez les morceaux de biche et nappez de sauce aux airelles. Parsemez de persil haché et passez vite à table, vous me remercierez après les fêtes !