Je l'ai transféré sur mon blog "Ni cru ni cuit" consacré aux aliments fermentés.

Vous pouvez désormais le lire en cliquant ICI.