Après le dossier papillotes paru dans le numéro de mai de Cuisine Actuelle, voici spécialement pour vous une autre recette de papillote. Les papillotes c'est ultra pratique : ça ne salit ni le four ni la vaisselle, ça cuit à l'étouffée en gardant toute la saveur à l'intérieur et en plus, si on veut, on peut limiter les matières grasses.

papillote

C'est léger, mais ça a beaucoup de saveur grâce aux lardons fumés, qui relèvent avec bonheur la chair du cabillaud. Les poireaux et petits oignons nouveaux caramélisés ajoutent  une petite note sucrée à ce plat, qu'on peut accompagner d'un riz blanc.

papillotte2Pour 2 personnes :
1 gros, ou 2 petits poireaux
2 oignons nouveaux
2 tiges d'ail vert
100 g de lardons fumés
5 cl de vin blanc sec
2 pavés de dos de cabillaud
1 brin de thym
Sel, poivre du moulin
Huile d'olive

Nettoyez les poireaux, émincez-les. Émincez aussi les oignons nouveaux, le bulbe et le vert clair de la tige. Ciselez l'ail vert. Faites revenir les lardons dans l'huile chaude d'une poêle sur feu vif. Ajoutez les poireaux, oignon et ail vert, salez légèrement. Poursuivez la cuisson à feu moyen jusqu'à ce que les légumes colorent légèrement. Versez ensuite le vin blanc et faites bouillir jusqu'à évaporation quasi complète.

Préparez 2 grands carrés de papier sulfurisé. Étalez au centre les légumes aux lardons, recouvrez d'un pavé de cabillaud. Salez, poivrez, effeuillez le thym. Refermez la papillote, ficelez. Posez-les sur une plaque et faites cuire pendant 10 minutes dans le four préchauffé à 200°C. A la sortie du four, posez-les fermées sur les assiettes, pour laisser la surprise aux convives.

Quelques conseils :
• L'ail vert, ou aillet, est de l'ail  nouveau dont la gousse n'est pas encore formée. Il ressemble à un mini poireau. On peut le remplacer par de la ciboule, ou par une gousse d'ail. Pour en savoir plus sur cet aromate, cliquez ICI.

• Pour que les légumes colorent, il faut démarrer à feu vif, avant de le baisser, mais pas trop, et ne pas mélanger trop souvent, en tout cas avant d'avoir obtenu un peu de couleur. Mais il faut bien surveiller car ça peut vite brûler !

• Ayez la main légère sur l'assaisonnement, à cause de "l'effet papillote" : la cuisson en atmosphère renfermée renforce les saveurs des épices.