Prenez une grande bouffée de fraîcheur, voici une table épatante, remplie de produits du marché des halles de Nîmes qui sont à deux pas, heu non : un pas et demi ! Le chef Eric Vidal est talentueux,  amoureux des produits de la région, et inspiré. Sa compagne Caroline Darricau vous accueille avec gentillesse et compétence pour vous conseiller les vins en accord avec votre repas.

Je vous avais parlé de l'amendement Siré, voté par le parlement début octobre, qui vise à distinguer sur la carte des restaurants ceux qui font la cuisine sur place de ceux qui utilisent des produits industriels tout préparés, et vos commentaires ont montré votre intérêt pour la chose. Il semblerait que ce soient les produits frais qui seront indiqués par un astérisque sur la carte. Maintenant espérons avec impatience le décrêt d'application et la manière dont ce sera contrôlé. Mais en attendant, je vous indique mes bonnes adresses, des valeurs sûres qui seront noircies de futurs astérisques,  pour ceux qui aiment la vraie bonne cuisine savoureuse, pas forcément compliquée, ni hors de prix.

D'ores et déjà, en attendant la loi Siré, comment reconnaître un restaurant où les cuisiniers cuisinent et où les produits ne sont pas industriels ?
Règle toute simple et pratiquement infaillible : s'il y a sur la carte un nombre incalculable de plats, d'entrées ou de desserts, ou plein de menus différents, méfiance !  Sauf si c'est un grand restaurant avec une brigade de 25 cuisiniers, il est impossible de proposer chaque jour un choix innombrable d'entrées, plats et desserts à base de produits frais et/ou cuisinés entièrement sur place. Par contre, si le restaurant présente en tout et pour tout 4 ou 5 plats de chaque catégorie, ne vous plaignez pas de ce choix restreint, mais réjouissez-vous plutôt : c'est très bon signe quand à la fraîcheur des produits, et au fait qu'ils soient préparés de A à Z  dans la cuisine du restaurant.

Maintenant il ne suffit pas d'avoir de bons produits frais : il faut aussi savoir bien les cuisiner ! Eric Vidal fut meilleur apprenti de France, puis d'Europe : il y a de la ressource. Il propose 3 entrées, 3 plats et 3 desserts, pas plus, qui changent chaque semaine. Plutôt dans le registre classique, sa cuisine est délicate, généreuse, très bien exécutée, et toujours de saison. N'attendez pas une originalité échevelée, la recherche principale est celle du plaisir !

rztt copie

Au début de cet automne, installés dans le patio ombragé, nous y avons dégusté un excellent risotto aux girolles. Texture, saveur, cuisson : parfait, délicieux !

pss

Le filet de poisson du jour,  accompagné de petits légumes croquants et arrosé d'un très bon beurre noisette relevé d'un soupçon de vinaigre. Merveilleuse simplicité, qui fait encore mieux ressortir la fraîcheur des ingrédients.

 

dsst

Il faisait chaud à Nïmes début octobre ! Comme dessert, nous nous sommes régalés d'une belle, fraîche et succulente soupe de pêches de vigne, rehaussée d'amandes "sablées". (Ce sont des amandes grillées enrobées de caramel, ultra croquantes). La glace à la verveine était exquise.

Les amateurs de vins régionaux y trouveront leur bonheur et à des prix raisonnables.

Allez voir ICI (clic), la carte du moment.

Le Marché sur la Table
10 rue Littré
30000 Nîmes
Tél. : 04 66 67 22 50