La rentrée se profile à l'horizon comme un orage au-dessus des puys. Vous êtes nombreux à avoir suivi mon feuilleton de l'été dans le Cantal.  Le Cantal, ce n'est pas seulement un fromage. Voici, pour finir en beauté, quelques spécialités gourmandes que j'ai adorées.

 

truite

La truite sauvage farcie d'un beurre d'herbes à l'ail et aux amandes de l'auberge du Fau, dans le village du même nom, près de Salers. Superbe ! Je ne me souviens pas d'avoir déjà mangé une truite aussi bonne !

oeuf

L'oeuf mi cuit, pané au Cantal parmi ses petits légumes à la vinaigrette de gentiane, que Louis Bernard Puech, chef étoilé du restaurant Beauséjour à Calvinet, nous avait concocté pour un pique nique, si. Quand des auvergnats pique-niquent, il semble que ce ne soit pas de la rigolade.

pain

Partout j'ai mangé du bon pain. Celui-ci, photographié à la dérobée dans la cuisine, fait envie, avec sa belle croûte bien cuite comme il faut !

 

gentiane verveine

Ça non plus ce n'est pas de la rigolade, et c'est fameux. La gentiane est pour les amateurs d'amertume.  Quant à cette liqueur de verveine, elle est absolument sublime. Un tout petit verre (ben, oui, il faut que cela reste un plaisir) à la fin du repas, et c'est la verveine avec tout ses arômes citronnés qui vous envahissent.

biscuiterie

Les croquants et les carrés de monsieur Raynal à Trizac sont un pur bonheur !

truffadeEt je garde le meilleur pour la fin, non pas pour la faim,  j'ai nommé la célébrissime truffade, qui est un plat d'été, contrairement aux apparences.

Elle est servie à l'auberge de l'Aspre à Fontanges, en accompagnement pour un steak de salers d'une tendresse absolue.

Je vous en dirai plus dans le prochain billet.