-

Chose promise ICI, chose dûe : voici la recette de la superbe et excellente omelette créée par Honorine Reach lors du concours organisé par le CNPO sur les omelettes de nos provinces. C'est celle qui a été citée le plus grand nombre de fois dans les commentaires des lecteurs... À vos poêles !

omeletett1

D'ailleurs c'est intéressant de connaître vos points de vue en ayant uniquement le visuel et le descriptif. À la dégustation, on a forcément un autre avis. Ceci dit, cette omelette d'Honorine, je l'avais mise en 2 dans mon vote. J'avais trouvé que l'omelette de Ronan Bernard, la bretonne roulée en deux façons, avec les petits légumes, le fromage frais aux herbes, les coquillages et le bouillon, extrêmement plus créative, tout en étant aussi goûteuse. 

Les nouveaux lecteurs, ou les anciens qui veulent se rafraîchir la mémoire, trouveront les détails du concours et les photos des omelettes en cliquant ICI.

Ce qui plût au jury dans l'omelette Basque gagnante, c'est le fait d'avoir eu l'idée de la farcir avec une gelée tiède. Pour l'omelette aux saint Jacques et andouille, il fut dommage que le goût typé de l'andouille l'emportât trop sur la délicatesse de la saint Jacques, qu'on ne sentait plus du tout. L'omelette du Sud à la brandade a moins convaincu je pense pour une question d'assaisonnement, des goûts des différentes couches d'omelettes qui ne ressortaient pas tous, cela fut aussi considéré comme plus simple. L'omelette alsacienne était aussi savoureuse, mais peut-être que le chou et le boudin furent jugés moins glamour, elle eut quand même la 3° place... Après tout je ne sais pas comment les autres membres du jury ont voté, je suppose tout cela à partir des remarques que j'entendais, et des résultats.

Bon, maintenant la recette. C'est une omelette qui est servie froide. Vous remarquerez le souci des détails. Chez vous, vous n'êtes pas obligés de faire tous les éléments du décor, ce sera bon quand même.

Pour 4 personnes :

La farce :
80 g de bleu de sassenage
300 g de crème liquide
10 g de cerneaux de noix

Portez à ébullition un tiers de la crème et versez-la sur le bleu. Mixez et laissez refroidir. Fouettez le reste de crème en chantilly et incorporez lui le bleu. Concassez les noix, ajoutez-les. Assaisonnez. Moulez l'appareil en boudin dans un film étirable, laissez prendre au froid.

L'omelette :
8 œufs
20 g de beurre
1 cuil. à soupe d'huile de noix

Cassez 4 œufs dans un bol, assaisonnez-les. Battez-les en omelette et faites-la cuire dans une poêle bien chaude avec le beurre.  Laissez-la ensuite refroidir à plat, pendant ce temps-là, faites les éléments du décor.

Les décors :
Une dizaine de longues tiges de ciboulette
8 ravioles de romans
1 cuil. à café d'huile de noix
4 fines tranches de rosette
1 feuille de brick
10 g de beurre

Taillez des tiges de ciboulette de 15 cm de longueur et plongez-les 10 secondes dans de l'eau bouillante pour les assouplir. rafraîchissez-les dans de l'eau glaçée pour fixer la couleur verte.

Faites frire les ravioles dans de l'huile à 180°C jusqu'à ce qu'elles soient croustillantes, égouttez sur du papier absorbant. Lustrez-les à l'huile de noix.

Faites sécher les tranches de rosette dans le four à 150°C pendant 15 min environ, jusqu'à ce qu'elles deviennent croustillantes. Hachez-les ensuite finement.

Taillez la feuille de brick en rubans et badigeonnez-les de beurre puis saupoudrez la rosette séchée. Faites-les cuire à 150°C pendant 10 min. (Pour les avoir courbées, enroulez-les autour d'un cercle à pâtisserie).

Les coulis :
20 g de liqueur de noix des pères Chartreux
20 g de Chartreuse verte

Faites bouillir 100 g d'eau et 100 g de sucre. Ajoutez 20 g de liqueur de noix, laissez bouillir jusqu'à obtenir une consistance sirupeuse.
Faites la même chose avec la chartreuse verte.

La finition :

Quand l'omelette est froide, saupoudrez-la avec un peu de rosette séchée. Posez au centre le boudin de farce au bleu, roulez l'omelette et posez-la sur le plat de service. Lustrez-la avec l'huile de noix, posez les éléments du décor, n'oubliez pas les gouttes de coulis, et servez sous les applaudissements.

Je la verrais bien sur un buffet d'été, moi... Et si vous êtes sages, demain je vous en donne une autre. Quand on aime, on ne compte pas.

ICI (clic) la recette de l'omelette terre-mer de Ronan Bernard.

-