-
Les satay sont des délicieuses petites brochettes de poulet, porc, boeuf ou agneau, cuites au feu de bois, que l'on déguste en Asie du Sud-Est avec une sauce piquante à la cacahuète, et des tranches de concombre et d'oignons pour se rafraîchir le palais. À Singapour, la particularité de la sauce c'est qu'elle est aussi à l'ananas.

satay1
Avec le beau temps que nous avons se profile la saison des barbecues, on a une furieuse envie de petites grillades légères.

A Singapour on peut déguster les satay sur les stands de nombreux food courts, dont l'Est Coast Seafood Centre. C'est ouvert seulement après le coucher du soleil, alors que la chaleur étouffante commence à baisser, on s'en régale en plein air, non loin de la mer.

satay2

On admire la dextérité des cuisiniers qui rôtissent les brochettes juste ce qu'il faut sur des feux très vifs au charbon de bois, en l'attisant avec des éventails. Vous passez la commande, et un peu plus tard, les brochettes vous sont apportées à table, toutes fumantes et embaumantes, accompagnées des crudités et de leur petite sauce délicieuse à l'ananas.

satay3

La viande est fondante et caramélisée, c'est un vrai bonheur. On les trouve au porc, boeuf, poulet et agneau. Sur les stands malais, qui sont musulmans, vous ne trouverez pas de porc. Chez les Indiens, pas de boeuf. La sauce à l'ananas à la fois piquante, acidulée et sucrée, est délicieuse.

Pour 4 personnes :
600 g de viande, au choix : porc, agneau, poulet, boeuf
Des petites brochettes en bois ou en bambou
Pour accompagner : oignons et concombres détaillés en rondelles

Pour la marinade :
1 cuil. à soupe de chaque épice moulue : coriandre, cumin, fenouil, curcuma
1 gousse d'ail hachée

1 bulbe de citronnelle émincé
1 cuil. à café de sucre
3 cuil. à soupe d'huile d'arachide (+ un peu pour la cuisson)
sel

Détaillez la viande en lanières de 1 cm d'épaisseur et environ 2,5 cm de longueur. Mixez finement tous les ingrédients de la marinade. Mélangez viande et marinade un plat creux, couvrez et laissez macérer quelques heures au frais. En même temps, laissez tremper les brochettes dans de l'eau (plusieurs heures aussi) pour qu'elles ne s'enflamment pas à la cuisson.

Pour la sauce :
5 échalotes
2 à 8 piments séchés réhydratés dans de l'eau, selon votre habituation au piment
2 gousses d'ail
1 bulbe de citronnelle
2 tranches de gingembre
1 cui. à café de pâte de crevettes (épicerie chinoise)
2 cuil. à soupe d 'huile d'arachide

300 g de cacahuètes non salées et grillées finement mixées
1 cuil. à soupe de sucre
20 cl de lait de coco

Sel
400 g d'ananas grossièrement mixé (on peut très bien prendre de l'ananas en boîte au jus d'ananas)

Mixez ensemble les échalotes, les piments, l'ail, la citronnelle, le gingembre et la pâte de crevettes. Faites revenir le tout dans l'huile jusqu'à ce qu'une bonne odeur se dégage. Ajoutez les cacahuètes, le sucre, le lait de coco et faites mijoter quelques minutes, pour obtenir une sauce épaisse. Rectifiez l'assaisonnement. Répartissez la sauce dans des bols individuels et posez au centre une belle cuillerée d'ananas mixé.

Embrochez la viande par 3 morceaux sur chaque brochette et faites cuire sur le barbecue bien chaud 2 ou 3 minutes de chaque côté. Au besoin badigeonnez-les avec un peu d'huile en cours de cuisson, à l'ide d'un pinceau improvisé avec une tige de citronnelle écrasée au bout.

Accompagnez avec des quartiers d'oignon rouge, des tranches de concombre et la divine sauce à l'ananas.

bateaux

Après le repas, on va prendre la fraîcheur sur la plage, et on admire au loin l'incessante ligne lumineuse des bateaux, innombrables lucioles en attente vers le port de Singapour.