-

La Saint Nicolas, on pourrait l'appeler la Saint Pain d'Épices. Celui que je vous propose aujourd'hui est un pain d'épices pour connaisseurs. A la farine de seigle et au miel comme il se doit, il est à la fois rustique et raffiné. La marmelade d'oranges dont il est enrichi lui donne du moelleux et du parfum. Il a embaumé toute ma maison pendant qu'il cuisait dans le four

paindepice1

Au goûter, au petit déjeuner, nature, un régal, mais tartiné de beurre demi-sel c'est un vrai bonheur. Essayez-le en tranche fine, en accompagnement d'un foie gras, c'est sublime. Il se garde moelleux très longtemps, même entamé, il suffit de l'emballer dans une feuille d'aluminium.

Pour un moule à cake de 1,5 litre de contenance :

paindepice3125 ml de lait
360 g de miel
20 g d’épices à pain d'épices
225 g de farine de seigle
40 g de farine de blé
40 g de fécule
8 g de levure chimique
8 g de sel
120 g de beurre mou
20 g de cassonade
3 œufs
300 g de marmelade d’orange

On trouve les épices à pain d'épices en mélange tout prêt. A défaut, mêlez de la cannelle, de l'anis et du quatre-épices.

Beurrez et farinez le moule, allumez le four à 180°C. Chauffez le lait et le miel dans une casserole. Mêlez les épices avec les farines et fécule, la levure, et le sel. Ajoutez le beurre mou, la cassonade, les œufs et la marmelade, mélangez bien. Versez le lait et le miel tièdes, mélangez encore. Versez la pâte dans le moule et faites cuire en bas du four pendant 30 min à 180°C, puis 30 min à 170°C et enfin 15 min à 150°C. Une brochette plantée au centre doit ressortir sèche. Attendez qu'il soit presque froid pour le démouler car il est très fragile quand il est chaud et il risque de s'affaisser.

Important : choisissez une bonne marmelade d'orange, riche en fruit avec des morceaux. Étant en rupture de stock de ma marmelade maison (que vous trouverez ICI), j'ai fait une fois ce pain d'épices avec une marmelade du commerce, Bonne Maman si, si, je la nomme, et ce fut un ratage complet, c'était immangeable. J'ai sorti comme un morceau de caoutchouc du four et j'ai dû tout jeter à la poubelle (ce qui m'avait beaucoup ennuyée car j'avais utilisé la dernière dose d'épices à pain d'épices de Franck Kestener. Depuis je me suis réapprovisionnée en épices et en bonne marmelade).  La marmelade industrielle est plutôt une gelée agrémentée de quelques morceaux d'écorce qui se battent en duel, elle a fondu dans la pâte et s'est littéralement liquéfiée. Donc, je répète qu'il faut une marmelade épaisse. On peut aussi utiliser une autre marmelade d'agrume, comme CELLE-CI. A la limite, si vous n'avez pas de marmelade d'orange correcte, prenez plutôt de la confiture d'abricots, dans laquelle vous râpez un zeste ou deux, ce sera toujours mieux.

paindepice2

Et si vous avez la flemme, ou si votre four est en panne, sachez que Franck Kestener, 7 rue Gay Lussac à Paris 7°, propose en ce moment des pains d'épices et du Stollen à tomber. Pain d'épices traditionnel, spécial pour foie gras (moins sucré) et gourmand (garni de fruits secs et de streusel, miam), et aussi des adorables pains d'épices décorés de pâte d'amandes pour la Saint Nicolas ! Vite, c'est aujourd'hui !


-