-

Admirez la transition : la petite devinette du dernier billet, c'était juste pour amener le titre du prochain.

FernandPointPersonne n'a trouvé la réponse. Et pourtant elle est bête comme chou.

C'est Fernand Point, le merveilleux cuisinier fondateur de la Pyramide à Vienne, maître de Bocuse, Haeberlin, Chapel..., qui nous la donne dans une de ses recettes : "une pincée de sel tient entre trois doigts alors qu'une prise ne tient qu'entre le pouce et l'index".
On imagine ce colosse de plus d'un mètre quatre vingt dix prendre délicatement ladite pincée dans ses doigts d'or.

Hé oui, ça c'est de la précision, et sans balance électronique ! Parce qu'il ne faut pas croire que les recettes anciennes étaient imprécises, si on lit bien ce qui est écrit, on se rend compte qu'il s'y trouve énormément d'informations.

Vous en voulez une autre, citation de Fernand Point ? Celle-ci est magnifique :

"C'est avec mes fourneaux que je peuple mes silences".

Bon dimanche !  Après cet aparté, demain  je vous remmène en voyage.

-