-
Vous n'êtes peut-être ni écureuil, ni aztèque, mais si vous aimez les noisettes et le chocolat, ce gâteau devrait vous plaire. Il est relevé d'un soupçon d'épices qui sont à peine décelables mais renforcent les autres parfums. Muscade et noisette, essayez !

gatchoconoisette

C'est un bon gros gâteau bien gourmand "à l'ancienne", pour le goûter, ou le petit déjeuner.

Pour au moins 12 parts, un moule en couronne de 25 cm de diamètre

gat5Pour le biscuit :
100 g de chocolat noir (64%)

5 œufs
180 g de sucre
1 pincée de sel
1 pincée de cannelle moulue
1 pincée de muscade râpée
Les graines d'1/2 gousse de vanille
60 g de beurre
100 g de farine
100 g de poudre de noisettes


Pour le glaçage et le décor :
200 g de chocolat noir
2 cuil. à soupe d'huile de noisette
50 g de noisettes grillées concassées


Et aussi, pour le moule : 20 g de beurre et 2 cuil. à soupe de chapelure

Commencez par graisser le moule et le saupoudrer de chapelure, réservez-le au frais. Allumez le four à 180°C. Placez la grille tout en bas. Râpez la tablette de chocolat sur une râpe à gruyère, ou bien hachez-le au couteau si vous utilisez du chocolat en pistoles. Réservez.

gat1Séparez les blancs des jaunes d'œufs. Fouettez les jaunes avec la moitié du sucre, le sel et les épices, jusqu'à ce qu'ils blanchissent. Faites fondre le beurre. Montez les blancs d'œufs en neige ferme en leur incorporant le reste de sucre peu à peu, à partir du moment où ils sont à moitié montés. Incorporez 1/4 des blancs dans les jaunes.

Incorporez ensuite avec délicatesse le chocolat, la farine, les noisettes en poudre et le beurre, ainsi que le reste des blancs, le tout alternativement, en soulevant délicatement le mélange pour ne pas faire retomber les blancs.

Versez la pâte dans le moule et enfournez dans le bas du four (ce détail est important pour la montée du gâteau) pendant une quarantaine de minutes.

gat2  gat3

Le gâteau est cuit quand la surface est dorée, ferme au toucher et que les bords commencent à  peine à se détacher du moule, comme si le biscuit rétrécissait. Attendez 5 minutes, puis démoulez-le sur une grille et laissez refroidir.

Préparez le glaçage au chocolat. Hachez finement la moitié du chocolat, cassez le reste en morceaux. Faites fondre les morceaux au bain marie. Quand ils sont fondus, ajoutez le chocolat haché, mélangez bien jusqu'à ce que tout soit lisse, brillant et que vous ayez l'envie furieuse d'y tremper un doigt. Incorporez alors l'huile de noisette, mélangez bien. Le gâteau étant posé sur sa grille, versez doucement le chocolat de manière à recouvrir toute la surface.

gat4

Vous pourrez récupérer tout le chocolat en surplus qui coule sous la grille pour vous faire un chocolat chaud !

Terminez en saupoudrant les noisettes grillées, et attendez que cela prenne, à température ambiante.

Peut-être allez-vous demander : pourquoi fait-on fondre le chocolat en deux fois ? Eh bien je vais vous répondre. Cela s'appelle "vacciner" le chocolat, et  c'est une simplification du tempérage des pâtissiers professionnels, qui nécessite un thermomètre et un marbre de 2 mètres de long, ou plusieurs bains marie chauds et froids, opération pourtant nécessaire à une bonne cristallisation du chocolat. Si vous ne le faites pas, soit il restera mou, soit il va blanchir en cristallisant. Si le tempérage a été bien fait, le chocolat prend vite, et vous pourrez plus vite déguster le gâteau !

gatchoconoisette1

Protégé par son glaçage, il se conserve plusieurs jours à température ambiante, sans durcir. Je crois même qu'il est encore meilleur le lendemain.

Maintenant une devinette : savez-vous quelle est la différence entre une pincée et une prise ?

-