-
Je vous ai déjà parlé du Petit Traité de la boulette, de Pierre-Brice Lebrun, voici que cet auteur récidive, pour notre plus grand bonheur, avec ce Petit traité des Pâtes.

41U__kE069LY a-t-il quelqu'un qui n'aime pas les pâtes ? Ça existe ?
Personnellement, je ne connais personne qui soit dans ce cas-là. Ou alors des gens traumatisés par un plat sans sel de nouilles trop cuites, lors de vacances ennuyeuses chez une arrière grand tante acariâtre qui détestait faire la cuisine. Donc, si comme tout gourmand normalement constitué vous aimez les pâtes, si vous êtes curieux, si vous aimez apprendre tout en vous distrayant, vous aimerez ce livre. C'est le genre de livre de cuisine qu'on lit d'un bout à l'autre, comme un roman, et ils sont rares.

Dans ce traité érudit et plein d'humour, on voyage dans le temps et l'espace.
On apprend que les pâtes se sont subrepticement introduites chez nous à la faveur des guerres d'Italie de François premier, vous savez, Marignan, le chevalier Bayard et 1515, ça vous dit quelque chose ? Eh bien sans cela, les pâtes seraient encore un plat exotique pour nous, autant que les nems et le biryani de crevettes. C'est à ce moment-là, nous explique l'auteur, que les soldats, nourris en Lombardie de fettucine ou de macaronis, n'ont pas manqué d'en ramener quelques uns dans leur besace. Et quelques années plus tard, pour couronner le tout, Catherine de Médicis, ayant peur de manquer, en apporta des valises pleines lorsqu'elle vint en France pour épouser Henri II. (D'ailleurs elle nous a amené aussi quelques autres petites choses gastronomiques tout de même importantes, dont l'usage de la fourchette.)

Quant à la tradition qui veut que Marco Polo ait importé les spaghettis de Chine, rien n'est moins sûr...

Des pâtes ? On en mangerait tous les jours !
On parcours l'Italie évidemment, mais aussi la Chine, le Pérou et même la Mésopotamie. On écoute les légendes, on apprend l'histoire, la grande et la petite, on combat quelques idées reçues, on découvre l'étymologie et surtout on se délecte des recettes, car ce livre donne envie de manger des pâtes tous les jours. En gratin, en sauce, en soupe, en salade, à l'huile d'olive, au beurre, au fromage, aux légumes, au poisson, à la viande, courtes, longues, farcies, colorées, chassez donc la monotonie de vos assiettes et régalez-vous !

Petit traité des Pâtes
Pierre-Brice Lebrun
Le Sureau

_