-
Il faut que je vous raconte mon séjour dans un monde étrange.

ombres

Des ombres fantomatiques se profilent sur les murs de caves noircis par les ans.

machine

On voit des panneaux de contrôle sortis tout droit d'un vieux film de science fiction, mais pour contrôler quoi ?

porte

Et puis on croise des objets peu courants pour caler les portes.

verre

Comme lorsque Alice arrive au pays des merveilles, des verres remplis de liquides d'or, et à bulles, vous demandent de les boire.

gantsblancs

Et si l'on dit oui, c'est tout un cérémonial, chorégraphie, gants blancs et costume rouge.

messe

C'est même aussi sérieux qu'à la messe. Dom Perignon, priez pour nous.

eleves

Auparavant, des jeunes gens concentrés attendaient votre arrivée.
J'en profite pour dire qu'ils sont du Lycée Gustave Eiffel de Reims, et que ceux qui ont cuisiné et servi le merveilleux dîner qui a suivi sont du lycée de Bazeilles.

congratulations

Jusqu'à ce qu'une cérémonie se termine par des congratulations et des embrassades.

eleveprofproviseur

Un lauréat et des professeurs très fiers de lui. On peut aussi être fiers d'eux qui ont su transmettre la passion d'un métier.

C'était le Trophée Mumm 2010 : les écoles hôtelières étaient à l'honneur, et c'est tant mieux.

Le 29 Mars dernier, 12 lycéens concouraient dans les catégories sommellerie et bar, montrant, comme ceux de l'année dernière (voir ICI, clic) leurs compétences professionnelle et leur créativité. Le Trophée Mumm du meilleur Jeune Sommelier a été remis à Adrien Butko, Victor kaiser s’est quant à lui démarqué dans la catégorie bar.

A_Butko___JL_Petitrenaud__2_

Adrien demande un autographe à Jean-Luc Petitrenaud, ou est-ce Jean-Luc Petitrenaud qui en demande un à Adrien ?

Ces jeunes prodiges, n'ayons pas peur des mots, quand on voit tout ce qu'ils sont capables de nous raconter, juste en humant un verre de vin, ont reçu leur Trophée des mains des deux parrains de cette 8ème édition, le journaliste Jean Luc Petitrenaud ainsi que Philippe Faure Brac, Meilleur Sommelier du Monde. Étaient présents aussi Didier Mariotti, le chef de cave de la maison Mumm  le chef sommelier des Crayères Philippe Jamesse, et plusieurs éminentes personnes de l'Éducation Nationale.

gagnants

Adrien Butko, du Lycée hôtelier de Illkirch-Graffenstaden, et Victor Kaiser, de celui de Sète, la future élite des sommeliers et barmen.

Et vous savez ce qu'ils portent dans cette grande boîte ? Un salmanazar. Vous savez ce que c'est, chers lecteurs ? Ça pourrait être l'objet d'une question à un jeu radiophonique. Tic tac, tic tac, tic tac... C'est une très grosse bouteille de champagne, qu'il faut ouvrir quand on a beaucoup beaucoup d'amis autour de soi, car elle contient 9 litres ! Ils gagnent aussi un voyage à Cuba, des livres, des bouteilles diverses et variées... et surtout un très beau diplôme à mettre sur leur CV, qui leur permettra ensuite de travailler dans de grandes maisons.

Voici le classement des autres finalistes :

Catégorie Sommellerie : la 2ème place est revenue à Denis Da Ros du lycée de Toulouse, suivi de Grégoire Schnerb du lycée de Talence. 4ème : Pierre Chatelain du lycée de Marseille, Kévin Garouste du lycée de Paris (Lycée Albert de Mun) et de Laurie Galtier du lycée de Nîmes.

Remise_des_prix_des_sommeliers

Catégorie bar : Jean-Baptiste Leprince du lycée de Dinard obtint la 2° place, suivi par Corentin Volant du lycée de Saint-Nazaire.
4ème : Mathias Aso du lycée de Biarritz, Jessica Colvin du lycée d’Auxerre et d’Alexandre Fromager du lycée d’Orchies.

groupe_bar

Ces jeunes gens arrivés en finale ont tous énormément de mérite, car les sélections sont très difficiles : épreuve écrite de connaissances en œnologie, dégustations à l'aveugle, épreuves de service, argumentaire commercial en langue anglaise, et création d'un cocktail original.

Pour fêter ça, voici un cocktail : le Xmummcane, créé par Victor Kaiser

Son nom est inspiré par la mythologie Maya : la déesse Xmucane a moulu 9 grains de maïs et a rajouté de l'eau. C'est avec la pâte obtenue qu'elle a façonnée les premiers hommes.

Cocktail_XMummCaneNon seulement c'est délicieux à boire, mais en plus ça a un sens !

Ce cocktail est très frais, la douceur du sirop d'agave équilibre l'acidité de l'orange pressée et  la force de la Tequila Olmeca, qui est aussi élaborée à partir de l'agave, cette plante grasse qui pousse au Mexique. Le Champagne lui apporte de la légèreté et une fine effervescence.

Composition pour 1 verre :
1,5 cl de sirop d'agave
1,5 cl de blanc d'œuf
2 cl d'orange pressée
2 cl de tequila Olmeca
7 cl de champagne cordon rouge
1 languette de zeste d'orange

Et voici les instructions de Victor :
Dans un Shaker rempli de glace, versez tous les ingrédients sauf le champagne. Secouez, versez dans une flûte à champagne. Rincez la timbale du shaker avec le champagne et complétez la flûte. Décorez le bord du verre d'un zeste d'orange noué.

Et bien évidemment vous en consommerez avec modération, chers lecteurs : il faut que cela reste toujours un plaisir !
-