-
Le printemps est encore frisquet ? Le réchauffement climatique promis tarde à se manifester ? Le vent est toujours du nord ? Essayez donc cette rouelle de porc bien relevée de moutarde, accompagnée de petites carottes et de petites pommes de terre nouvelles assaisonnées d'herbes du jardin. Elle va vous réchauffer l'atmosphère et le moral.

rouelleporcmoutarde

Vous pourrez aussi y ajouter des petits navets nouveaux et des petits poireaux sucrés et délicieux.

La rouelle de porc est tout simplement une grosse tranche de jambon, coupée en travers avec l'os au milieu. C'est une viande peu grasse, donc un chouïa sèche, c'est pourquoi les cuissons longues, douces et à couvert lui conviennent bien. C'est aussi une viande fade — hé oui, le peu gras et le fade s'accompagnent mutuellement ! — qui ne craint pas les épices et les aromates un peu puissants. La moutarde de Dijon bien costaude ne lui fait pas peur.

La recette est facilissime. C'est le genre de recette que j'adore : 15 minutes de travail, puis on laisse la cocotte toute seule pendant 2 heures dans le four sans s'en occuper, sauf 30 secondes à la mi temps.

rouellemoutardePour 4 personnes :

1 rouelle de porc de 1 kg, avec l'os et la couenne
Huile d'olive
1/2 verre de moutarde
4 belles échalotes
1 botte de carottes
4 gousses d'ail
16 petites pommes de terres
1/2 verre de vin blanc sec
1 brin de thym
1 feuille de laurier
1 brin de romarin
1 brin de sauge
Sel, poivre du moulin.


On sort la cocotte en fonte.
On épluche les échalotes, on les coupe en 4, on taille les carottes pelées en sifflets. On laisse les gousses d'ail et les pommes de terre dans leur peau.

On commence par faire revenir la rouelle salée et poivrée dans l'huile bien chaude, jusqu'à ce qu'elle soit bien colorée des deux côtés. On la retire de la cocotte.

On fait suer les échalotes, les gousses d'ail dans la cuisson de la rouelle. On mouille avec le vin blanc.

On badigeonne généreusement la viande avec la moutarde sur toutes ses faces. On la remet dans la cocotte. On ajoute les herbes, on couvre et on glisse dans le four préchauffé à 150°C pendant 1 heure.

Au bout de cette heure, on sort la cocotte du four et on retourne la rouelle. On ajoute alors les carottes et les pommes de terre, on sale et on poivre. On remet le couvercle et on ré oublie la cocotte dans le four pour 1 heure.

On peut terminer la cuisson 15 minutes sans le couvercle, ainsi le jus de cuisson va réduire un peu. Si l'on veut, on peut aussi ajouter un peu de crème fraîche en fin de cuisson, mais ce n'est pas vraiment nécessaire, je trouve.
Ensuite ?
A table !
Ce sera un bonheur de découper cette viande moelleuse, caramélisée, parfumée, et de la napper de la sauce au bon goût de moutarde, sans le piquant. Les connaisseurs choisiront un morceau situé près de l'os c'est le plus savoureux. Et ne jetez pas la couenne, fondante et croquante à la fois, c'est un délice. On ouvre les pommes de terre, on les écrase un peu dans la sauce, on ne se prend pas la tête, on savoure le début du printemps, même si le vent veut rester au Nord.

Les giboulées peuvent tomber comme elles veulent.
-