-
La citrouille est une lune naufragée.

51Hn2WpnkFLCette jolie phrase énigmatique est le titre d'un délicieux livre de Marie-Christine Clément. L'auteur explore l'imaginaire des légumes, dans l'esprit de Gaston Bachelard. Elle mêle, sans avoir l'air de rien, la mythologie, les traditions populaires, la psychologie, le symbolisme et la poésie avec la botanique, pour nous faire comprendre l' "Être" de ces plantes dont l'humanité a fait sa nourriture depuis la nuit des temps. Et on apprend plein de choses !

On croit lire un livre sur les légumes, mais on lit un poème, un livre d'histoire et de philosophie, et tout ça avec une sublime délectation.

Les mots, dansants, légers et souriants, sont d'une justesse fabuleuse et donnent du corps, de la profondeur, de la présence, aux plantes potagères. A chaque ligne on se dit : mais oui, c'est vrai, et c'est tellement bien décrit !

Vous ne regarderez plus une aubergine ou une feuille d'épinard de la même façon après avoir lu ce livre, et surtout vous serez enchantés par l'écriture : les mots sont ciselés, sculptés, façonnés pour se mouler sur les objets qu'ils décrivent de manière sensuelle— objets les légumes ? Pas si sûr — ils ont une vie à eux, qui se coule dans la nôtre et façonne notre imaginaire.

On déguste ce livre page après page, comme on déguste un artichaut feuille après feuille. Je l'ai lu presque d'une traite, et j'y reviens par pur plaisir de gourmandise. Je ne m'en lasse pas. Gourmandise des descriptions et saveur de la langue finement travaillée, profonde justesse du propos.

Ce petit livre ravira les amoureux du beau langage autant que de la belle cuisine.

Je remercie Isabelle, la lectrice qui me l'a fait connaître.

La citrouille est une lune naufragée
Catherine Clément
Editions Albin Michel

-