Le Petit Pressigny est un petit village niché au cœur de la Touraine, on n'y arrive pas par hasard. Il faut rouler sur beaucoup de routes départementales. Vous n'êtes pas comme Jean Yanne et n'avez rien contre les routes départementales, chers lecteurs ?

Tant mieux, parce qu'on y fait de belles découvertes. Les Parisiens diront que c'est un trou perdu, moi je trouve qu'il est plutôt gagné. Question de point de vue. C'est en Indre et Loire pile poil au milieu du carré Blois-Tours-Poitiers-Châteauroux. On s'arrête rue du Savoureux, c'est un nom prédestiné. Là se trouve le restaurant La Promenade, où Jacky Dallais nous emmène faire une ballade enchantée autour de saveurs sincères et de produits irréprochables.

On va droit au but, pas d'esbroufe, les assiettes sont nettes et claires, rien d'inutile, pas de trucs approximatifs qui moussent et dont on se demande ce qu'ils font là. Les goûts sont terriblement concentrés, et les matières respectées dans des associations qui fonctionnent parfaitement. Les produits de terroir ont la part belle : géline de Touraine, légumes du potager, fromages de chèvre (Ah le plateau de fromages !).

poireauraviole

En entrée, on déguste, ébahis, des petits poireaux grillés surmontés de ravioles contenant un jaune d'œuf parfumé à la truffe. Lorsqu'on ouvre la raviole, le jaune liquide coule et laisse échapper un extraordinaire parfum. Les petits poireaux sont extras, confits, fondants. Le jus brun est un sirop aigre doux, genre balsamique réduit.  C'est un plat quasi magique : comment fait-on cuire la raviole avec le jaune liquide à l'intérieur ? (Et encore plus énigmatique, comment on le met dedans, le jaune d'œuf, sans le briser, hein ?) De quoi occuper la conversation à table !

ris_de_veau

Pour suivre j'ai craqué pour ce ris de veau, croustillant dehors et fondant dedans, il est clouté d'anchois, ce qui le sale et le parfume très délicatement. Il est accompagné de petites carottes glacées, d'un coulis de petit pois, et d'un jus  au pamplemousse. Le goût du petit pois multiplié par cent mille.

parmesancafe

Étonnant le dessert, étonnant et délicieux : un millefeuille au parmesan, au café et à l'amaretto. Les galettes de parmesan fragiles croquent sous la dent avec délicatesse, le petit goût salé s'insinue à côté du parfum du café, et la mousse légère à l'amaretto combine tout cela en un équilibre subtil et parfait.

Je ne vous ai pas parlé du vin, j'ai bu un meursault, du genre rempli de lumineuses évidences.

Si vous passez par la Touraine, allez jusque là et vous vous féliciterez d'avoir pris les routes départementales. L'accueil est simple et gentil, sans chichis. La salle pleine de lumière, il y a de l'espace entre les tables, le décor est moderne et sobre. Et l'addition très raisonnable pour cette qualité ! 209 euros à 2 couverts, avec  une coupe de champagne à l'apéritif, 2 demi bouteilles de vin, et le café.

La Promenade, Jacky Dallais
11, rue du Savoureux
37350 Le Petit Pressigny
Tel : 02 47 94 93 52

Et après ? On va faire la sieste à l'ombre d'une haie dans le pré d'à côté.

_t