Je suis sûre que vous avez tout prévu pour le grand déjeuner de Pâques. La liste des courses est faite, le gigot, l'entrée, le dessert, les œufs en chocolat... Mais pour le petit déjeuner, qu'allez-vous servir ? J'ai ce qu'il vous faut. Enfin, pas moi, mais le lièvre de Pâques.
Cette brioche en forme de couronne a un goût exceptionnel : très riche en fruits, une saveur de citron, moelleuse et fondante : elle est parfaite pour cette célébration du retour du printemps et de la renaissance de la nature.

briochepaques

Voilà de quoi se restaurer au retour de la chasse aux œufs dans le jardin ! Si vous la présentez joliment décorée de fleurs et d'œufs en chocolat, c'est le succès garanti.

Pour une brioche de 35 cm de diamètre :

briochepaquesgp500 g de farine
25 g de levure fraîche
20 cl de lait
100 g de sucre
10 g de sel
2 œufs
Le zeste râpé d'un citron
200 g de beurre très très mou

100 g d'amandes hachées
200 g de zeste de citron confit
300 g de raisins secs
1 verre à liqueur de rhum

1 œuf pour la dorure

Comptez 30 min de préparation plus 1 h de repos le soir, et  30 min le lendemain matin plus 2 heures de repos et 1 h de cuisson.

On commence le soir :

Faites un creux au centre de la farine. Émiettez-y la levure. Saupoudrez une grosse pincée de sucre pris sur la quantité. Délayez avec un peu de lait, en prenant un peu de farine, pour obtenir une pâte molette. Recouvrez-la entièrement de farine et laissez reposer au chaud jusqu'à ce que la couche de farine se craquelle.

Ajoutez alors le sucre, le sel, les œufs et le reste de lait. N'oubliez pas le zeste de citron qui donnera un agréable parfum à la mie. Pétrissez jusqu'à obtenir une pâte douce, lisse et élastique, qui ne colle plus au plan de travail, ou qui se détache du bol du robot, si vous en utilisez un.

A ce moment, et pas avant, ajoutez le beurre par petites quantités et continuez à pétrir jusqu'à ce que la pâte soit encore plus douce et lisse, et élastique, et qu'elle se redécolle du plan de travail.

Mettez la pâte dans un saladier, couvrez-la d'un torchon et laissez-la lever au chaud pendant 1 heure. Faites-la ensuite retomber en y plongeant la main et en l'étirant une fois ou deux, puis couvrez-la d'un film et placez au frigo jusqu'au lendemain matin. Elle peut y rester 18 heures.

Pendant ce temps, préparez la garniture : mélangez les amandes hachées, le citron confit, les raisins et le rhum. Couvrez d'un film, laissez à température ambiante, et hop, au dodo.

Le lendemain matin :

On baille, on s'étire, on boit son café ou son thé. Et on sort sa pâte du frigo.

On aplatit la pâte sur le plan de travail légèrement fariné, et on lui incorpore la garniture de fruits. Ensuite on la partage en trois longs boudins.

briochepaques1 briochepaques2

On roule les boudins sur la table farinée pour qu'il aient une cinquantaine de centimètre de longueur, puis on les tresse.

briochepaques4

Ensuite on place cette tresse en couronne sur une plaque de cuisson. On peut mettre au milieu un cercle en métal, ou un petit moule, un ramequin... afin que le trou ne se referme pas lors de la levée de la brioche.

On laisse lever pendant environ 2 heures. Ensuite on allume son four à 160°C, et on place la grille sur le gradin du bas. Avant d'enfourner, on dore consciencieusement la brioche avec l'œuf battu. On glisse la plaque dans le four et on laisse cuire pendant 1 heure. Attention, elle peur devenir monstrueuse... monstrueusement gonflée. C'est l'effet "lièvre de Pâques" sans doute.

tranche

Et là, quand vous la sortirez du four, ce sera un grand moment. Vous  la ferez doucement glisser de la plaque sur une grille pour la laisser refroidir. Vous la verrez, dorée et embaumante, luisante elle vous fera de l'œil, de ses mille yeux de raisins et d'amandes.

Et ce sera vachement dur d'attendre le petit déjeuner de Pâques avant de s'en couper une tranche, moi je vous le dis.
D'ailleurs je n'ai pas attendu.
Seulement moi, j'ai une bonne excuse : c'était pour prendre la photo.

briochepaquestgp

 

Je vous souhaite à tous, cher lecteurs, de passer de très joyeuses fêtes de Pâques !

Je vous rappelle mes autres recettes de Pâques publiées l'année dernière : le merveilleux pâté de Pâques du Poitou , ICI, et le sublime Simnel Cake anglais, une véritable merveille, ICI.