Ce grand classique de la cuisine chinoise nous sauve la vie, les jours où on n'a pas le temps et pas d'idées, ça arrive.

boeufoignons2

Pas besoin de matériel compliqué, ni d'une grande cuisine, il suffit d'une poêle. Si on a un wok, c'est le moment de l'utiliser. En comptant la cuisson du riz, tout est prêt en 15 minutes.

boeufoignonsGPPour 4 personnes :

400 g de rumsteck en une seule tranche épaisse
1 petit morceau de 2 cm de gingembre frais râpé
1 cuil. à café de cassonade
1 cuil. à soupe de vinaigre de riz
5 cl de sauce soja
4 gros oignons
5 cl de bouillon de volaille
1 cuil. à soupe de maïzena
1 cuil. à café d'huile de sésame
Huile d'arachide pour la cuisson



On détaille le boeuf en fines lamelles perpendiculairement aux fibres de la viande, c'est important pour avoir une viande bien tendre. On pèle et on râpe le gingembre.

On met boeuf et gingembre dans un bol, on ajoute le sucre, le vinaigre et la sauce soja, on mélange et on laisse reposer. On épluche les oignons, et on les coupes en lanières.  On mélange la maïzena et le bouillon, on réserve.

Dans une grande poêle, on chauffe à feu très vif une cuillerée d'huile d'arachide. On y fait revenir le boeuf qu'on a égoutté de sa marinade. Il doit être bien saisi. On le laisse cuire 2 min en remuant. On le débarrasse sur une assiette.

On rajoute 1 cuillerée d'huile dans la poêle et on y met les oignons, toujours à feu vif. On les fait cuire en remuant jusqu'à ce qu'ils soient légèrement colorés, mais encore un peu croquants. Ça prend environ 3 min. On remet alors le boeuf dans la poêle, ainsi que le jus qu'il a rendu. On ajoute le mélange de maïzena et la marinade du boeuf, et on laisse bouillir 2 min, tout en remuant. En dernier on incorpore l'huile de sésame.

On sert tout de suite sur un bol de riz et on assaisonne à volonté de sauce soja.

boeufoignons1

Je vous rappelle la méthode infaillible pour la cuisson du riz, c'est ICI.

A vos baguettes !