Pour les amateurs de sucré-salé, voici une recette haute en goût.

Des joues de porc fondantes, sur un lit de carottes et oignons confits à la bière, parfumés au miel et au pain d'épices. C'est un plat d'une grande douceur que j'accompagne avec des petits navets caramélisés. L'amertume des navets s'accorde à merveille avec celle de la sauce à la bière, le tout est tempéré par le côté sucré du miel, des carottes et aussi de la bière quand elle a cuit longtemps.

joue_deporc

La joue de porc : voilà encore un morceau très moelleux et très bon marché, il est presque aussi méconnu que l'araignée dont vous trouverez une recette ICI et ICI. C'est dommage, de se cantonner toujours aux mêmes morceaux, tels que le filet, ou le jambon, qui sont bien plus chers et pas meilleurs ! Alors que l'araignée cuit rapidement à la poêle, la joue est un morceau à mijoter tout doucement en cocotte. Il faut 1 heure 30 de cuisson douce pour qu'elle nous donne toute sa tendresse.
Ici je l'ai cuisinée avec du miel, de la bière et des épices à pain d'épices.

jouedeporddetPour 4 personnes :

8 joues de porc parées par le boucher
2 carottes en rondelles
1 gros oignon émincé
20 g de beurre
1 cuil. à soupe d'huile
1 cuil. à café d'épices à pain d'épices
1 cuil. à soupe de miel
33 cl de bière blonde
1 cuil. à soupe de fond de veau déshydraté
Sel, poivre du moulin


Quand on n'a pas de mélange tout fait d'épices à pain d'épices, on mêle un peu de cannelle, muscade, girofle et anis.

Si le boucher n'a pas bien enlevé toutes les membranes qui entourent les joues, prenez le temps de le faire, la dégustation sera plus agréable.

Je sors ma cocotte en fonte et je la chauffe à feu vif. J'ajoute 1 noix de beurre et un trait d'huile. Dès que le beurre cesse de chanter, j'y fais revenir les joues salées, poivrées, et saupoudrées avec les épices, en les tournant pour les colorer sur toutes leurs faces. Vous remarquerez qu'elles ont 3 faces.
Je les retire et je mets les oignons et carottes, je remue 2 minutes jusqu'à ce que ça commence à fondre et juste à dorer. Stop ! Faut pas que ça brûle ! J'ajoute alors une grosse lampée de miel (soyons généreux !) et je laisse caraméliser quelques secondes. Je mouille avec la bière, j'ajoute 1 cuil. à soupe de fond de veau déshydraté, je porte à ébullition. Ça sent déjà bon.
Je remets alors les joues dans la cocotte, je couvre et je laisse mijoter pendant 1 h 30. On peut aussi mettre la cocotte dans le four à 120°C, et l'oublier jusqu'à 2 heures.

Et comme garniture on fait quoi ?

Des petits navets caramélisés :

8 petits navets ronds
20 g de beurre
1 cuil. à soupe de sucre (ou de miel !)


Pendant que les joues sont en train de cuire, je prépare les petits navets : le les épluche, je les coupe en 4. Je les mets dans une casserole, j'ajoute le beurre, le sucre et je mouille d'eau jusqu'à la hauteur des légumes. Je sale aussi. Je fais cuire à petite ébullition, sans couvrir jusqu'à ce que toute l'eau soit évaporée. A la fin, il reste juste les navets, bien tendres, le beurre et le sucre. Là, il faut surveiller. On tourne les navets sans cesse dans le fond de cuisson, jusqu'à ce qu'ils commencent à caraméliser.

A la fin de leur cuisson, on retire les joues de la cocotte et si le jus est très liquide, on le fait bouillir quelques minutes pour qu'il réduise. Pendant ce temps, on appelle tout le monde et on met la table.  On sert les joues sur un lit de carottes et oignons qui sont devenus fondants, avec les petits navets. On donne quelques tours de moulin à poivre et on nappe de jus de cuisson.

jouedeporclargeur

On ouvre une bonne bière blonde artisanale à fermentation haute, non filtrée, non pasteurisée, bien fraîche.

On en trouve dans presque toutes les régions de France : Nord, Bretagne, Charentes, Lorraine, Bourgogne... Tapez "bière artisanale non pasteurisée" dans gogole, et il vous tombe tout plein d'adresses de brasseries. Il y en a forcément une près de chez vous.

A propos de miel, si vous avez d'autres recettes, Karine propose un concours sur son blogue cuisinekarine.