J'aime beaucoup quand vous m'écrivez

Quand vous laissez en-dessous des billets, ou en privé par l'intermédiaire du lien écrivez-moi, une petite trace de votre lecture, une empreinte, un petit mot pour me poser une question, me donner votre sentiment, votre avis.

Je me suis aperçue avec une grande surprise que mon billet sur La recette la plus difficile du monde a touché beaucoup de lecteurs. Je ne m'attendais pas à cela, pas à ce point-là. Vos messages de sympathie m'ont  vraiment fait plaisir car la transmission est un sujet qui me tient à cœur. 

Suite à cet article, Minie a fait un gentil billet sur son blogue Dans l'air du Tarn. Passez voir chez elle, comme c'est joli, le Tarn. (Et on y mange bien en plus).

Ciorane aussi a mis quelques mots sur moi dans la cuisine de 4 sous, où elle nous démontre en long et en large que pour bien manger, on n'a pas besoin de dépenser des fortunes.

Marjolaine, qui partage avec nous dans En cuisine c'est tout les recettes qu'elle concocte pour ses enfants, m'a raconté comment ils sont curieux de saveurs, et croyez moi, elle ne leur donne que des bonnes choses ! Elle est la preuve vivante qu'il n'est pas impossible aujourd'hui d'avoir des enfants qui mangent de tout avec plaisir et pas seulement des frites arrosées de coca.

IMG_1965  IMG_1967  IMG_1968

De la vraie purée aux pommes de terre... et au beurre AOC Charentes Poitou, ce n'est pas si long à faire, surtout à quatre mains.

Vous avez dit malbouffe ?

Beaucoup d'entre vous, les blogueuses et blogueurs culinaires, avez des enfants, et bien entendu vous êtes sensibles au bon goût et à la bonne qualité de la nourriture, et vous  souhaitez que vos enfants le soient aussi. J'ai eu beaucoup de messages dans ce sens. Malgré tout ce qu'on entend dire sur la malbouffe grandissante, non, tout n'est pas perdu ! Vous êtes là, vous tous, pour la serrer à la gorge : elle ne passera pas chez vous.

C'est tellement important, la transmission !

Et la réussite passe évidemment par l'exemple : si à la maison, les enfants voient qu'on se donne un peu de mal pour bien manger, qu'on donne de la valeur aux nourritures choisies avec soin, ils comprennent que c'est important. Donnez leur des bonnes choses, ils trouveront ça meilleur que les cochonneries ! Ils font vite la différence. S'il y a un moment, plus ou moins vers l'adolescence, où ils passent par une période de bouffe industrielle, ne vous inquiétez pas : ils en reviendront !

Et ne paniquez pas non plus si une fois de temps en temps vous cédez à la facilité de réchauffer un plat tout prêt ou une boîte de conserve ! Ce n'est pas grave. Expliquez leur seulement pourquoi vous trouvez cela moins bon. Il faut, de temps en temps, mal manger, pour apprécier les bonnes choses ! Hé oui, c'est absolument nécessaire, sinon on ne se rend plus compte.

hamburger

Ils veulent des hamburger ? Pas de problème, on les fait avec des petits pains maison, du vrai fromage en tranches, dont la vache ne rit pas bêtement, de la mayo maison et du vrai bœuf haché devant vous par le boucher.

Vous avez des petits qui aiment être avec vous dans la cuisine ? Vous êtes sur la bonne voie !

Vous les laissez patouiller dans la pâte à gâteaux ? Vous leur faites goûter des choses nouvelles ? Vous les emmenez au marché ? Vous leur montrez les couleurs, les formes bizarres et les goûts différents des légumes ? Les écailles brillantes des poissons ? Les textures et les saveurs des herbes aromatiques ou des épices ? Même s’ils ne mangent rien à votre idée, continuez, servez des pâtes, mais mélangées à des petits légumes, des herbes, du fromage ou des lanières de poisson. Un jour il y aura un déclic.

IMG_6391

On peut très bien demander aux enfants d'aider à la cuisine : ils savent éplucher les carambars et les mettre dans une casserole de lait. Pour faire une crème. Ou une glace.

On transmet bien plus que des recettes

En transmettant le goût, les produits, les recettes, le plaisir de cuisiner, on transmet beaucoup de choses non dites : des traditions, une histoire familiale, ou régionale, de la bonne santé, du plaisir, de la générosité, et avant tout de l'Amour.