tarte_abricot

 

 

C'est la saison des abricots !

Le moment ou jamais de faire des tartes divines, parfumées, acidulées juste comme il faut.  Celle-ci est à base d'une pâte sucrée croquante comme un biscuit, pour contraster avec le moelleux juteux des abricots.

Pour une tarte de 20 cm de diamètre :abricots

Une pâte sablée : 300 grammes environ
De la poudre d'amandes : 1 cuillère à soupe
Des abricots bien mûrs, 1 petit kilo
Du sucre : 2 à 3 belles cuillères à soupe.

Vous avez tout ça ? On peut commencer.

1 La pâte :

Si vous avez déjà une pâte, sautez direct à l'étape 2. Si c'est une pâte industrielle que vous avez, revenez d'urgence à l'étape 1. Je sais, c'est pourtant pratique.  J'en utilise aussi parfois, mais seulement dans les cas de pénurie extrême. Et puis si vous goûtez ma pâte si rapide à faire, vous ne pourrez plus jamais revenir à l'industrielle. Vous êtes prévenus.

Voici les proportions de ma pâte sucrée , elle est très facile à faire et vraiment délicieuse. C'est la recette secrète que m'a donnée mon pâtissier préféré.(Chut).

Mon truc c'est d'en faire pour 4 tartes, parce que c'est le même travail que pour une. Ensuite j'emballe cette pâte en 4 boules que je congèle. J'aurai de la pâte toute prête pour les prochaines fois. Il suffira de la laisser dégeler  à température ambiante. (Et c'est toujours plus rapide que de prendre la voiture pour aller au supermarché faire la queue à la caisse pour chercher une pâte industrielle !)

300 grammes de beurre bien moupate
200 grammes de sucre glace
60 grammes de poudre d'amandes
2 gros œufs
1 cuillère à café de sel
500 grammes de farine

Je mets les ingrédients dans l'ordre indiqué dans le bol du batteur muni de la feuille (c'est l'ustensile en forme de K du Kenwood), et je bats à petite vitesse quelques secondes entre chaque ajout.

Si vous n'avez pas de K comme Kenwood ou Kitchenaid, ou Krups,  pas de panique : vous prenez vos petites mimines. Cela prendra jute le temps de les laver, pas une seconde de plus et vous n'aurez pas de vaisselle à faire... ce qui est intéressant aussi.

J'incorpore la farine en 3 fois et j'arrête le batteur dès que cela forme une pâte.  Cela doit prendre en tout... 45 secondes. Allez, soyons pas chiches, on va dire 1 minute.

Je rassemble tout ça en boule, je me bagarre un peu avec le rouleau de film étirable, et j'emballe ma pâte. Elle va se reposer 2 heures au frigo, pour être en pleine forme au moment de l'emploi.

2 La tarte :

D'abord j'allume le four, à 180°C et je mets la grille sur le gradin du bas.

rouleau

J'étale la pâte à 3 millimètres d'épaisseur sur un plan de travail fariné. La mode actuelle est aux pâtes très fines. Je la préfère  un peu épaisse, qu'on ait quelque chose à croquer, quoi ! Les pâtissiers disent « fleuré », pour fariné. C'est joli, non ?

couppate

Ensuite, je transfère la pâte sur le moule, je la place bien au fond dans l’angle et je la coupe en appuyant le rouleau contre le bord.

pate2

C'est coupé ! Je n'ai plus qu'à retirer les chutes.

pate3

Et à pincer le tour en appuyant bien dans l'angle, pour que la tarte ait un joli bord régulier et qu'elle ne s'affaisse pas durant la cuisson.

pateamd

Ensuite je pique le fond avec une fourchette, et j'étale de la poudre d'amandes sur toute la surface.

garnit

Je range les abricots sur la poudre d'amandes, en partant du bord vers le centre, en cercles concentriques. Je les place verticalement, le creux vers l'intérieur. Premio cela permet de mettre plus d'abricots sur la tarte, et deuzio, le jus qui va s'écouler va se mêler au sucre et à la poudre d'amandes pour faire une crème au fond de la tarte. Et tout cela sans détremper la pâte. Vous allez voir, ça fonctionne très bien.

sucre

Je saupoudre généreusement les abricots de sucre. Sinon c'est acide lorsque c'est cuit. J'en ai mis 3 cuillères à soupe. C’est du sucre cristallisé. On peut très bien préférer du sucre semoule ou de la cassonade. Moi j’aime bien si quelques grains restent et croquent sous la dent.

Je glisse ma tarte dans le four, gradin du bas,  à 180°C, avec la ventilation. 30 minutes plus tard, je la sors du four. J'attends 5 minutes avant de la démouler sur une grille, pour ne pas risquer de la briser, car la pâte chaude est très fragile.

Elle est bien colorée. Les abricots caramélisés et compotés sont couchés sur une gelée formée par leur jus qui a cuit avec les amandes. La pâte reste croustillante. C'est incroyable ?  Croquez dedans !

partdetarde

On la déguste  à température ambiante. Ben oui, il faut attendre qu'elle refroidisse !

tartequetscheEt comme on aime beaucoup, on ne compte pas : on prépare tout de suite la version aux quetsches.

A déguster avec un nuage de crème chantilly.

On essaie aussi avec des pêches ou des nectarines. C'est exactement la même recette.  On pèle les pêches, mais pas les nectarines.

Les fruits de l'été, c'est maintenant ou jamais.

 Maintenant.

 Le bonheur.

 

quetsche