Je vous le dis tout de suite : je ne fais plus que très rarement mes courses chez Aufour, Lechan, ou encore Carreclerc, pour ne citer que les principales usines.

ambiancemarche

Je sais pourtant qu'ils sont gentils ces gens-là, de s'occuper si bien de nous. Quelle ingrate je suis.

Je sais que c'est facile : il suffit de passer dans les allées, en poussant un grand chariot à quatre roues. On peut choisir librement tous les produits bien enveloppés dans de jolis emballages plastiques, qui feront la joie de nos repas en famille. On peut acheter des tomates en béton qui ne craignent ni le frigo, ni le transport, et des tas de choses qu'on n'avait même pas l'idée d'acheter avant d'entrer dans le magasin. Surtout si on emmène les enfants, alors là c'est terrible tout ce qu'on peut ramener !

abricots

Il faut préciser que nous le valons bien : nous faisons quand même plusieurs kilomètres en voiture avant d'arriver sur le vaste parking garni des petites guitounes où les chariots sagement enchaînés n'attendent que nous et notre panier à provision, il a même un petit crochet pour suspendre le panier à provisions. Vous vous rendez compte de l'attention particulière.

Mais tant pis.

Non, je 'achète plus d'ail du chili venu exprès en avion depuis l'hiver dernier, par 3 gousses identiques sous cellophane. Ni les concombres hollandais tout lisses et tristement allongés, si tristement.

ailnouveau

Avant, on nous offrait ses sacs en pur plastique massif, mais ça c'est terminé. Soi disant pour ne plus polluer. Mais c'est peut-être tout simplement qu'ils veulent rabioter encore quelques sous. Enfin bref. Au prix où est l'essence, c'est quant même un effort  de venir jusque chez eux, ils devraient nous être reconnaissant, messieurs Aufour et Carreclerc. Nous offrir un petit bouquet de fleurs ne serait pas un luxe.

Un petit bouquet de fleurs. Joli à regarder. Attaché d'une simple ficelle. Des  fleurs qui ont poussé dans un jardin à côté des salades et des herbes aromatiques. Des fleurs heureuses.

fleurs

Je suis injuste : reconnaissants, ils le sont, on peut le dire quand même, ils font tout pour nous. Il font tout pour que nous ayons envie de venir chez eux utiliser notre "pouvoir d'achat". Vastes rayons bien rectilignes, pour que les chariots ne s'emmêlent pas, et puissent aller se remplir dans un minimum de temps. Petite musique suave ponctuée d'annonces publicitaires et informatives.

Paquets de gâteaux, yaourts, bifteck, barquettes de choucroute, savonnettes, papier toilette, bonbons, tout  cela juste à portée de main. Promotions incroyables, offres vraiment spéciales. On dispose de tout pour le prix de presque rien. Une chance. Clinquant, brillant, flash, choix énorme. Le bonheur, quoi : acheter, acheter. il paraît que c'est ça, le bonheur !

Bof.

fruitsrouges

Certes, c'est vrai que tout peut s'empiler en vrac dans le chariot. Hop, on le déballe à la caisse. Parfois on fait la queue une demi heure, mais on s'en fiche, on en rigole, il parait que c'est pour dépenser moins. S'ils le disent, ça doit être vrai. Caissière pimpante, bien coiffée et maquillée, souriant malgré le dur labeur et le stress. Tout pour plaire à notre porte monnaie. On paye, on s'en va jusqu'à sa voiture, on déballe, on remballe et on rentre ! Elle est pas belle la vie ?

Oui. Bon.

Mais...

echalote

Mais.

Mais moi il me manquait quelque chose. Je ne voulais plus qu'on m'agresse avec des packs d'eau minérale en promotion (aïe, ça fait mal ! ). Je voulais choisir moi-même ce que j'avais envie d'acheter. Je refusais qu'on me bouscule. Je voulais être là, tranquille, à regarder les couleurs des légumes et à humer les parfums. Je voulais entendre les bruits de la vraie vie et non plus savoir que les tomates pelées en boîtes de la marque Machin étaient au prix de deux si on en achetait quatre, parce que moi, je n'avais besoin que d'une seule boîte de toute façon. Alors. Et je m'en fichais, des biscuits Trucs par 6 paquets de 12, parce que je les trouvais pas bons.

herbes

Et puis aussi.

Je voulais voir le monsieur qui fait pousser les fraises dans son jardin. Ou la dame qui donne à tous ses clients une grosse poignée d'herbes aromatiques toutes fraîches. Ils me diront si la récolte est bonne, si la terre est toujours aussi basse et quel sera le temps des prochains jours en fonction des phases de la lune. (Oui j'ai bien écrit "donne". Et c'est pas une promo exceptionnelle).

C'est quand même plus important que les biscuits Truc en paquet de 12. Si on y réfléchit.

choucarotte

Et entendre les carottes échevelées discuter avec leurs copains les sérieux petits choux nouveaux. Et aussi prendre des nouvelles de  la fermière et de ses chèvres. Et puis qu'elle me parle du lait, des fromages et des arômes que donne la feuille de châtaignier, la vraie, pas celle en papier vert fluo.

Vous ne vous êtes jamais posé la question des feuilles de châtaigniers, vous ?

chevremarche

Je voulais observer les céleris extraordinaires  s'emmêler les doigts de pied sous leur feuillage. Vous saviez que les céleris avaient des doigts de pied ? Eh bien grâce à moi, vous le savez maintenant. Qu'allons nous en faire ? Une rémoulade ? Une soupe ? Une purée ?

celeri

Et je voulais que le poissonnier me raconte les maquereaux à robe de tigre, les turbots de ligne, les petits rougets, les calamars et les soles de petit bateau. Elles sont chères ? Oui, bon alors je n'en prendrai qu'une seule fois, mais je goûterai leur chair délicate. Je la cuisinerai le plus simplement possible, pour profiter de son goût d'amande fraîche, avec juste un peu de beurre et un filet de citron. Et la prochaine fois, pour compenser, je choisirai du merlan ou du maquereau.

poissons

Vous disiez ? Une corvée les courses ?
Ah. Vous trouvez ? Vous allez où, vous ?

Pendant  les vacances, c'est le moment d'en profiter pour faire les courses autrement. Vous avez le temps, allez à la découverte des marchés locaux et des petits producteurs de la région. Vous ferez des découvertes. Vous verrez la vie autrement. Vous ne le regretterez pas.

Un autre moyen de faire ses courses autrement est  aussi d'aller directement chez les producteurs: non seulement on évite la cohue des grandes surfaces, mais en plus on a des produits de qualité à des prix intéressants. Un site répertorie des centaines de producteurs qui font de la vente directe, dans toutes les régions de France. Allez voir , il y en a forcément près de chez vous ou près de votre lieu de vacances ! Cliquez sur l'image ci-dessous.

paysans


marcheambiance

Marché de Saint Maixent l'Ecole, Deux-Sèvres, tous les samedi matins.