Vous vous rappelez du jeu ? Il y avait un livre à gagner .

Je sais, j'avais laissé jusqu'à la fin du mois de mars... Mais la réponse est trouvée. Il est donc inutile de vous faire patienter plus longtemps. J'avais dit: le premier qui donne la réponse ...

Figurez vous que j'ai eu des surprises, c'est pourquoi j'ai attendu un peu.

Voulant être sûre de ne pas me tromper dans mon calcul,  j'ai d'abord consulté "le livre du pâtissier", qui est le livre d'apprentissage de pâtisserie utilisé dans les écoles hôtelières. Le gagnant arrive au même chiffre que dans ce livre, mais avec un raisonnement et un calcul différents: le livre compte les feuilles de beurre et celles de détrempe, et soustrait à chaque tour les 2 feuilles qui se collent ensemble. Il donne comme résultat le total, beurre + détrempe.

Et puis je suis allée sur le site de Pierre Gagnaire et je tombe sur le chiffre de 729, à quoi correspondait-il ?

J'étais perplexe. Je ne voulais pas commettre d'impair !

J'ai demandé à Hervé This, le créateur de la gastronomie moléculaire, de me dire ce qu'il en était. Si quelqu'un sait le nombre de feuilles de la pâte feuilletée, c'est bien lui ! Eh bien :  même solution, mais encore une autre manière d'y parvenir... amusant, non ?

Voici sa réponse:

Refaisons le calcul :
D’abord , nous avons 1
épaisseur de beurre entre  2 épaisseurs de détrempe
Puis on plie en trois : il y a 3
épaisseurs de  beurre, et donc une détrempe de plus que de beurre (se rappeler les poteaux et intervalles dans les problèmes de mathématiques élémentaires).
Deuxième tour : on multiplie le nombre de beurre par 3 , donc 9, et une détrempe de plus que de beurre.
Troisième tour : 27 beurre
Quatrième tour : 27 x 3 = 81 beurre
Cinquième tour : 243 beurre
Sixième tour : 729 beurre, et une détrempe de plus, soit 730.
Au total 1459, dont 729 de beurre (mais est-ce vraiment une couche) et 730 de détrempe (cela, ça fait des vraies feuilles).

Donc, voilà: il suffisait de se remémorer les problèmes de poteaux et intervalles qu'on faisait à l'école primaire ! (Je ne sais pas vous, mais moi j'en ai fait des problèmes de poteaux et intervalles...)

Dans une pâte feuilletée, il y a 729 couches de beurre, qui fond durant la cuisson, et 730 couches de détrempe qui constituent les feuilles de la pâte.
Mais un millefeuille est composé de 3 plaques de feuilletage: il faut donc multiplier par trois ce résultat. Ce qui donne un résultat de



drumm

<< Roulement de tambour >>


2190 feuilles


C'est donc Miam, qui remporte ce premier grand quizz du printemps. C'est lui qui a trouvé la réponse, avec un raisonnement différent:  sans s'occuper des poteaux et des intervalles, il a calculé le nombre de feuilles de détrempe, puis a le mode chipotage on ( il a bien fait ! ) et soustrait à chaque tour les deux feuilles qui se collent ensemble car elles n'ont pas de beurre entre elles.

L'important est le résultat ! Il a bien pensé à multiplier par trois et a donné ce nombre de 2190.

applaudissements00

 

Bravo, toutes mes félicitations, Miam ! Comme promis je t'enverrai le livre dès sa parution. Il suffit que tu m'indiques par email l'adresse d'expédition.

Merci aussi à tous ceux et celles qui ont participé. Certains ont donné la bonne réponse pour la pâte feuilletée, mais n'ont pas pensé à multiplier le résultat par trois...

Tiens, ça me donne envie de refaire un jeu... Rendez-vous un peu plus tard, si vous le voulez bien ...