Après ces œuvres d'art , je me sens toute chose à vous proposer des recettes.

Vous savez, le sentiment d'impuissance qui nous étreint le cœur en sortant d'une exposition de peinture où l'on a vu des tableaux admirables, alors que nous on essaie, en tirant la langue, de patouiller une misérable aquarelle pendant l'été dans notre jardin.  Ou alors quand on sort d'un concert et qu'on rentre à la maison en essayant de fredonner bêtement l'air de la Reine de la Nuit de notre voix fluette...

N'empêche, je me demande bien comment le pâtissier a fait pour remplir la fameuse  boule en sucre, qui n'avait aucune soudure visible... Vous avez une idée, vous ?... Monsieur le pâtissier, si vous passez par ici, laissez moi un petit mot, promis, juré, craché je ne répèterai rien, croix de bois croix de fer ... D'ailleurs (soupir) je serais bien incapable de fabriquer la moindre boule en sucre... Et puis non, monsieur le pâtissier, ne dites rien ! C'est encore plus beau si cela garde tout son mystère !

Redescendons sur terre, vers les gourmandises qui sont à notre portée. Nous irons rêver de ces délices pour une autre fête.

Je vous propose aujourd'hui, histoire de vous allécher en avant première, une variante d'une recette de mon prochain livre qui paraîtra le 10 avril.

Effeuillez-moi ! ,  éditions First, collection "Toquades". 

Il y sera question de feuilles, et même, ne lésinons pas, de mille feuilles.
Salés, sucrés, froids, chauds, aux légumes, poissons, viandes , fruits, chocolat... Des recettes faciles et gaies, pour s'amuser en cuisine, et pour épater ses invités de l'entrée au dessert, sans s'embêter. En tout cas, moi je me suis amusée en l'écrivant.

millefeuille_ananas

Le dessert d'aujourd'hui se compose de tuiles croquantes au chocolat et noisettes, d'ananas caramélisé et d'une chantilly aux fruits de la passion.

La recette est pour 4 personnes.

Pour les 12 tuiles au chocolat :
(faites-en une ou deux de plus, je vous connais, vous aurez envie de les goûter tout de suite)

galette2 blancs d’œufs
100 grammes de sucre
20 grammes de farine mêlée à 10 g de cacao amer
35 grammes de beurre
80 grammes de noisettes hachées
50 grammes de chocolat noir haché

Allumez le four à 200°C . Tapissez une plaque de cuisson avec un papier sulfurisé.
Battez légèrement  les blancs d’œufs et le sucre, puis ajoutez la farine mêlée au cacao, et le beurre fondu. Mélangez bien. Ajoutez les noisettes.
Sur la plaque, versez des cuillerées de pâte bien espacées. Aplatissez-les avec une fourchette mouillée. Saupoudrez un peu de chocolat haché sur chaque tuiles.
Faites-les cuire une petite dizaine de minutes dans le four. Décollez-les avec une spatule et laissez-les refroidir sur une grille.

On peut faire ces tuiles la veille et les garder dans une boîte en fer, elles se gardent croquantes plusieurs jours.

Pour la garniture :

millefananas1 ananas victoria
100 grammes de sucre
20 grammes de beurre
1/2 gousse de vanille
20 centilitres de crème liquide très froide
2 fruits de la passion

Épluchez l’ananas, ôtez les yeux, coupez-le en quartiers puis en tranches. Laissez le cœur de l’ananas Victoria, qui est très tendre et se mange.

Étalez 70 grammes de sucre dans une poêle. Portez à feu vif. Quand le sucre commence à caraméliser sur les bords, mélangez avec une cuillère en bois jusqu’à ce que la couleur soit homogène. Ajoutez le beurre puis l’ananas. Mélangez sur le feu quelques minutes afin d’enrober les fruits de caramel. Transvasez dans une passoire au dessus d'un récipient pour récupérer le caramel. Laissez refroidir.

Fendez la gousse de vanille, raclez les graines et mettez-les dans la crème liquide, ainsi que le sucre restant. Fouettez-la jusqu’à ce qu’elle soit en chantilly bien ferme. Ouvrez les fruits de la passion et récupérez la pulpe avec une cuillère. Incorporez-la dans la chantilly.

Montez les millefeuilles:

Sur 8 tuiles, déposez des quartiers d’ananas égouttés, puis de la chantilly passion. Superposez-les deux à deux et terminez par une tuile. Décorez l’assiette avec le jus de cuisson caramélisé, en faisant de jolies gouttes, ou des traits, ou bien ce que vous voulez... Vous ne manquez pas d'imagination.