18290812Dans les jardins merveilleux de Mélusine
J'ai vu
Un cygne noir à deux têtes
Et des poules en robe de brocart
Des cages d'or dans la brume
Des grands bassins qui reposent
Dans un éclat de soleil
Ou qui s’endorment sous la lune
Des ombelles de cristal
Et des roses endiamantées
Des masques d’or qui observent
Silencieusement
Passer les chevreuils
Des gloriettes dorées
Et des sphynx de buis taillés qui veillent…

Mais où est-il ce château de conte de fée ? Un lieu comme ça peut-il exister sur cette terre ?
Vous pouvez vérifier que tout cela existe vraiment.
C’est sur le très joli blog de Sirène Mélusine.  Allez-donc vous en rendre compte par vous même en lui rendant visite …

Je l’ai trouvé complètement par hasard. Une de ces heureuses trouvailles d'internet — Mais est-ce bien le hasard… ?

15027702Mélusine est cuisinière au château du  Champ de Bataille , en Normandie. (N'empêche qu'ils ont de la chance d'avoir Mélusine en personne comme cuisinière). Elle nous montre sa vie, son travail, le cadre époustouflant de son quotidien, et les gens, les gestes, les animaux, les choses. Elle nous fait partager aussi les plats de sa cuisine, qui est vraiment celle d’un château d’autrefois :  ce n’est pas une cuisine de restaurant à la mode. C’est une cuisine de femme, de cuisinière comme on imagine celles qui officiaient jadis dans les châteaux. Une cuisine goûteuse, généreuse et belle.

En me promenant , j’ai visité la cuisine, les salons, la cave, j’ai admiré les cristaux et l’argenterie, les cuivres et la belle table de chêne. J'ai eu vraiment l'impression d'entrer dans un autre monde.

C'est un endroit merveilleux, au sens premier du terme, et Mélusine sait le présenter de manière attachante, avec beaucoup de sensibilité.
J'aime sa façon de montrer la beauté des petites choses. Il règne là une idée du bonheur qui n'est pas du tout dans l'air du temps d'aujourd'hui: l'idée qu’on n’est pas obligé de "posséder" les belles choses pour en jouir, juste les côtoyer et s'en faire des amies.
L’idée qu’il peut y avoir aussi de la noblesse et de la beauté dans les travaux et les tâches :
nettoyer les cuivres ou l’argenterie, repasser le joli linge ancien brodé à la main, ou éplucher les légumes en prenant soin d’aller les admirer avant de les cueillir.

Et aussi, j'ai trouvé énormément de joie de vivre, et de respect des gens, des animaux, des plantes, des objets.

La faculté de s’émerveiller. Tout simplement.
19456251

Bon, c'est pas le tout. Je vous ai promis un gâteau. Il faut que j'aille le terminer, maintenant. Il sera bientôt prêt. (Vous aimez le chocolat ?)