Un scoop:
La Vouivre a retrouvé son fiancé.

C'est la magie de Noël, alliée peut-être à la magie d'internet, et au "hasard" des rencontres.
Je viens de recevoir la nouvelle.

lebelepoux

Vous n'allez pas me croire tellement c'est extraordinaire, mais je ne pouvais pas m'empêcher de vous en faire part.

J'ai eu hier l'heureuse surprise de recevoir dans ma boîte électronique, ( celle qui fait un joli "gling" chaque fois qu'un courrier arrive) un message vraiment étonnant. Non, ce n'est pas le bel époux lui-même qui m'a écrit, mais la Mère Castor qui l'avait rencontré alors qu'elle flânait par là au bord de la rivière.

Quant au hasard réel ou supposé de cette rencontre, toutes les hypothèses son permises, selon que l'on croit au hasard ou pas. Evidemment.

Ce qui est sûr, c'est que la mère Castor, ayant repéré la ressemblance, a pris la photo, illico, clic, et voilà comment la Vouivre a reconnu son fiancé.

Ce jeune Vouivr... (comment c'est, Vouivre au masculin ? — on va dire: ce jeune Fé) avait fait le voeu de ne jamais peigner sa belle chevelure tant qu'il n'aurait pas retrouvé sa bien aimée. (La photo a été prise avant, on peut s'en rendre compte assez facilement).

Aux dernières nouvelles, il a plongé dans la rivière d'où il est ressorti là bas, à l'intérieur d'une grotte mystérieuse, pour aller rejoindre sa belle, au pays des grands sapins.

On va les entendre danser ensemble dans le ciel, toute la nuit de Noël. Ça fa faire un ramdam !

Si, si, c'est vrai. Dites donc, heureusement qu'elle est passé, par là, la Mère Castor ! Je vous encourage d'ailleurs à aller lui rendre une petite visite, son univers est "émerveillant", et on ne s'y ennuie jamais. C'est ICI.

Ah je suis toute chose, moi... Ces histoires d'amoureux qui se retrouvent...